top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDelphine Huglo

Thyroide et TDAH

La carence en Iode de la femme enceinte impacte directement la thyroïde, le développement cérébral et le quotient intellectuel de son bébé. Selon les études, le bébé peut en effet devenir un enfant hyperactif ou ayant des troubles de l’attention (70% des enfants ayant eu une mère carencée en Iode). Le QI est de quelques points plus faibles chez les enfants des femmes carencés. De même les perturbateurs endocriniens développent des neurones au mauvaise endroit dans le cerveau du petit, provoquant des changements comportements.


Notre environnement est rempli de brome, de fluor, de chlore dont la structure est proche de celles de nos hormones thyroïdiennes. Notre corps les confonds avec l’iode et elles perturbent notre endocrinologie et crée le dysfonctionnement de la thyroïde. Le brome, comme le chlore est un retardateur de flammes. Il est présent dans nos téléviseurs, nos portables, dans nos matelas et mousses de canapés. Au nom de la peur du feu et de la sécurité incendie, nous sommes infestés… Même dans les coussins d’allaitement et autres produits de puériculture…;


Le chlore (PCB polyhlorobyphenyl) dans les transformateurs électriques, les plastiques, les peintures et colles. Interdit dans les 80s, ils sont puissants et on les retrouve encore aujourd’hui. Ils remontent la chaîne alimentaire et terminent dans nos assiettes; Le fluor, le brome, le chlore sont des pesticides. Les femmes exposés aux 2e et 3e trimestre à ces neurotoxiques donneraient davantage naissances à des enfants aux symptômes autistiques, réflexes anormaux, retard intellectuel, baisse de QI, trouble de l’attention, de la concentration, asthme, migraine.


Dans les campagnes californiennes : +600% d’autistes en 20 ans. Les pesticides sont faits pour éreintés le vivant dans les champs, l’humain y compris… Dans les villes, les enfants ne sont pas non plus épargnés. Les produits anti-insectes, cosmétiques, détergents, anti-bactériens, plastiques, anti-adhésifs, emballages, les appartement contaminés. Nous ne comptons même plus les molécules chimiques qui nuisent le cerveau ni ne prenons le temps de les étudier avant de les utiliser. Les tests de nombreuses d’entre elles impactent la thyroïde et la clarté de notre cerveau.


Des générations d’enfants sacrifiés à l’abaissement de leur QI, nuisant ainsi au développement de nos relations humaines, du génie humain et de notre développement sociale et économique. En dehors du point de vue humain, quel en est le coût ? 1 point de QI en moins correspondrait à une perte de 2% de productivité dans la vie d’un enfant via les dysfonctionnements thyroïdiens sur le cerveau et l’énergie du corps. Pour une productivité d’un million de dollars pour la vie de chaque enfant, il y a 20K dollars de perte par tête.


Manger des produits bio, bruts et non ultra-transformés; S’assurer de consommer de l’iode : poissons, crustacés, sels iodés. Etre minimaliste et choisir ces objets est primordiale pour éviter les amalgames thyroïdiens, au prix de notre santé et pour nos enfants. Rester éveillé, il y aura toujours des industriels qui financeront des études pour contrer cette vérité qui les dérange.




Cf. Documentaire Demain, Tous Cretins


Take Care.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page